Strategic Plan
The Oncopole consulted key players in the fight against cancer to define its strategic plan.
Strategic Plan
Strategic Plan
Strategic Plan

1. Presentation of the strategic plan

The Oncopole consulted key players in the fight against cancer to define its strategic plan.

1.1. Unite and optimize oncology research in Quebec

Create a virtual network to develop and implement measures to accelerate the progress of oncology research in Quebec.

1.2. Financing of research

Through competitions, Oncopole will fund unifying and structuring research projects that will capitalize on Quebec’s networks, platforms, resources, expertise and strengths in oncology. The funded projects will have to potentiate these assets and thus increase Québec’s competitiveness at the national and international levels. The selected projects will have to demonstrate that they meet a clinical need and will have a significant impact for patients.

Pour en savoir plus sur les opportunités de financement…
Pour en savoir plus sur les projets financés…

1.3. Augmenter la capacité en bio-informatique

Le manque d’expertise disponible en bio-informatique est devenu un goulet d’étranglement pour la recherche sur le cancer. Cette expertise de pointe est requise pour l’analyse des données massives issues des plateformes “omiques”.

L’Oncopole propose d’agir au niveau des bourses doctorales et post-doctorales en collaboration avec le FRQS et d’autres partenaires clés dans ce domaine.

Pour en savoir plus sur les programmes de bourse…

1.4. Biobanques

La recherche sur le cancer dépend de plus en plus de l’accès au matériel biologique humain et de la qualité des données cliniques associées. Toutefois, ces informations sont rarement codées sous une forme propice aux analyses, qu’il s’agisse d’évaluer la trajectoire du patient, les soins obtenus ou de fournir des indicateurs cliniques pertinents pour le diagnostic, le traitement et la progression de la maladie. De plus, les échantillons et l’information clinique sont fragmentés et peuvent être collectés selon des standards différents à travers les centres de recherche hospitaliers québécois.

À travers la mise sur pied du consortium montréalais sur le cancer par l’Institut de recherche Terry Fox, l’Oncopole investit dans l’optimisation et le développement du logiciel libre ATiM pour les bases de données, développé depuis 10 ans par le Réseau de recherche sur le cancer et ses partenaires, qui est déjà en place dans plusieurs biobanques du Québec.

Pour en savoir plus sur le consortium montréalais sur le cancer…

1.5. Recherche clinique – partenariat avec Q-CROC

Le Consortium de recherche clinique en oncologie (Q-CROC) est une organisation vouée au développement, à la valorisation et à la promotion de la recherche clinique en oncologie au Québec. Le réseau regroupe 13 des institutions de soins de santé parmi les plus actives de la province en recherche et compte plus de 200 cliniciens-chercheurs. Le présent projet de partenariat entre Q-CROC et l’Oncopole vise le développement de nouvelles activités dont les retombées seront significatives pour les parties prenantes de la recherche en oncologie que sont les établissements de soins de santé, les compagnies pharmaceutiques, les institutions académiques, les organismes gouvernementaux et la population québécoise.             

Pour en savoir plus sur le partenariat Oncopole – Q-CROC

2. Faciliter l’entrepreneuriat et la valorisation de l’innovation

L’Oncopole travaille avec les centres d’excellence, le milieu académique, les organismes de transfert technologiques et les capitaux de risque dans le but de favoriser l’émergence et accélérer la progression de l’entrepreneuriat et de la valorisation de l’innovation en oncologie au Québec

2.1. Formation: Fournir des compétences d’affaires aux chercheurs de la relève

Une solide formation académique combinée à des compétences d’affaires peut devenir un atout important pour la relève intéressée par un profil entrepreneurial.

Dans cet esprit, en partenariat avec des acteurs de l’industrie et du milieu académique en sciences de la vie, l’Oncopole veut permettre à des chercheurs de se familiariser avec les étapes de développement d’une entreprise innovante, du laboratoire jusqu’au marché à travers des modèles de gestion actuels qui s’appliquent tant au stade de la recherche qu’à celui de la commercialisation de l’innovation.

Pour en savoir plus sur les formations

2.2. Accompagnement et financement de projet de valorisation

Lors des consultations ayant mené à la création de l’Oncopole, les chercheurs ont exprimé le besoin d’obtenir du soutien pour déterminer le potentiel commercial de leurs innovations. Comment déterminer la compétitivité, l’attrait du marché, la capacité de développer de la propriété intellectuelle attractive ou encore identifier la voie de commercialisation la plus pertinente.

Le programme mis en place permettra d’accélérer les projets précoces en oncologie issus des universités québécoises et combler le manque d’expertise industrielle spécialisée et de financement pour les études de validation et la maturation jusqu’à la preuve de concept qui sont nécessaires.

2.3. Accélérer l’intégration des innovations dans le système de la santé

Travailler en partenariat avec les intervenants clés du milieu afin de développer les meilleures approches pour optimiser l’intégration de thérapies et soins innovants dans le système de santé

Accélérer l’adoption au sein du système de santé de technologies innovantes répondant à des besoins exprimés, et dont la valeur ajoutée est rigoureusement démontrée.

2.4. Engager les patients

Il est de plus en plus admis que les patients fournissent une information substantielle et pertinente pour les défis rencontrés sur la trajectoire du cancer. Dans le vaste processus de consultation d’Oncopole, il y a eu un appel clair pour engager les patients et le public non initié intéressé notamment dans l’établissement des priorités. L’Oncopole s’est engagé à élaborer et à mettre en oeuvre une stratégie d’engagement des patients basée sur les meilleures pratiques afin d’établir un comité de patients qui aurait un rôle concret et dynamique dans les initiatives de l’Oncopole.

2.5. Animer la communauté scientifique

Augmenter les collaborations et le rayonnement …