Vulnérabilités ciblées pour vaincre la pharmacorésistance dans les cancers du sein – EMC2
Vulnérabilités ciblées pour vaincre la pharmacorésistance dans les cancers du sein – EMC2
Vulnérabilités ciblées pour vaincre la pharmacorésistance dans les cancers du sein – EMC2
Vulnérabilités ciblées pour vaincre la pharmacorésistance dans les cancers du sein – EMC2

https://youtu.be/c0HwzazsJQQ

Un des défis majeurs dans le traitement du cancer du sein est le fait que les tumeurs sont hautement hétérogènes. Cette variabilité entre et à l’intérieur des tumeurs résulte en la propagation de cellules cancéreuses depuis le site primaire vers des sites distants, un processus appelé métastase, qui représente l’aspect le plus létal de cette maladie. Pour améliorer la réponse thérapeutique et sur la base de travaux de recherche récents, le domaine de l’oncologie médicale a évolué vers des approches personnalisées pour correspondre au type de maladie spécifique de chaque patient. En cancer du sein, ceci implique d’identifier des sous-types de cancer qui prédisent la réponse aux chimiothérapies et thérapies ciblées utilisées de façon courante. Malgré une efficacité prouvée de ces approches, les cancers métastatiques sont souvent réfractaires dès le début des traitements ou finissent par développer une résistance.

Le but de l’équipe intégrée de recherche est de développer une nouvelle compréhension des vulnérabilités associées au cancer par une approche centrée sur le patient faisant appel à l’utilisation de techniques de pointe. De cette façon, ils ont identifié deux nouvelles approches thérapeutiques et proposent de les intégrer ainsi que d’en développer de nouvelles pour cibler les tumeurs résistantes aux traitements, ou pour lesquelles aucun traitement n’est présentement disponible, et ainsi diminuer la mortalité associée au cancer du sein.

Chercheurs principaux

Morag Park
Centre de recherche sur le cancer Rosalind & Morris Goodman
Michael Pollack
Institut Lady Davis de recherches médicales - Centre du cancer Segal
Sylvie Mader
Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)

Cochercheurs

Josie Ursini-Siegel
Institut Lady Davis de recherches médicales - Hôpital général juif de Montréal
Michael Witcher
Institut Lady Davis de recherches médicales - Hôpital général juif de Montréal
Claudia Kleinman
Institut Lady Davis de recherches médicales - Hôpital général juif de Montréal
Mark Basik
Institut Lady Davis de recherches médicales - Hôpital général juif de Montréal
aima Hassan
Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM)
Gerardo Ferbeyre
Université de Montréal
En résumé
Chercheurs principaux
Morag Park
Michael Pollack
Sylvie Mader
Concours
EMC2
Statut
En cours
Début
Août 2018
Fin prévue
Juillet 2021
Budget
1 500 000 $
Partenaires
Société de recherche sur le cancer
Génome Québec